[PDF] Timo Schmitz: “Sommaire du point essentiel du Novum Organum de Francis Bacon” (2018)

“Francis Bacon est très paradoxe. Il veut fonder une nouvelle philosophie pour fonder une nouvelle philosophie. Alors, ce n’est pas seulement sa philosophie qui est trop nouvelle, mais le but de sa philosophie est l’établissement de la « nouvelle philosophie », et donc, c’est une méta-philosophie. Il veut écrire sur l’avenir – un avenir qui est seulement possible comme ça si on lui comprend. Dans son temps, on trouve les empiristes accidentelles qui trouvent les découvertes sans méthodes et qui n’utilisent pas de classifications ou systèmes aussi que les philosophes scolaires, les théoriciens qui restaient théorique. Bacon veut connecter la théorie avec la pratique.”

TELECHARGER: Sommaire du point essentiel du Novum Organum de Francis Bacon

Advertisements

[PDF] Timo Schmitz: “Les idées démocratiques de la modernité, Partie 4 : Le décisionisme” (2018)

“Le décisionisme est un paradigme qui se fond sur les idées de Machiavel et Hobbes. Les décisionistes regardent la politique comme moment de l’insécurité et faire politique ce n’est pas décider à une bonne cause mais décider selon la situation.”

TEELECHARGER ICI: Les idées démocratiques de la modernité – partie 4

[PDF] Timo Schmitz: “Les idées démocratiques de la modernité, Partie 3: Pluralisme et Réalisme” (2018)

“Le concours entre tous les forces de la société est la prémisse du pluralisme, le but c’est l’autonomie sociétale. Selon Rawls, la pluralité des intérêts, des valeurs et des idées est un fait qui est le commencement de la politique. On a le concours, parce que personne n’a pas les mêmes valeurs ou mêmes buts que son voisin et la tension entre libéralisme et républicanisme témoigne qu’il n’y a pas seulement une pensée homogène dans la politique, mais que le spectre est très grand est très contraire.”

TELECHARGER ICI: Les idées démocratiques de la modernité – partie 3

[PDF] Timo Schmitz: “Les idées démocratiques de la modernité, Partie 2: Les trois paradigmes traditionnelles de la Modernité” (2018)

Cet article explique les trois paradigmes traditionnels de la Modernité : le libéralisme, le républicanisme et la démocratie délibérative. Pour expliquer le libéralisme, Nozick and Rawls sont choisi comme exemple, la théorie délibérative est proposée par Habermas, et le républicanisme est illustré par les philosophies de Machiavel et Arendt.

 

TELECHARGER ICI: Les idées démocratiques de la modernité – partie 2

[PDF] Timo Schmitz: “Les idées démocratiques de la modernité, Partie 1 : Démocratie dans son mot” (2018)

“La politique est esclavagé dans le mot « démocratie » – tous ce qui est démocratique est bien, et ce qui est autoritaire est automatiquement loin de la liberté, la démocratie est expliqué comme la garantie de la liberté. Mais ce n’est pas si facile. La démocratie n’est pas défini finalement et on peut comprendre le mot dans les sens trop diffèrent dépendent au paradigme qu’on soutien. Alors, il n’y a pas une théorie démocratique, mais il y a des théories démocratiques.”

TELECHARGER ICI: Les idées démocratiques de la modernité – partie 1

[PDF] Timo Schmitz: “L’histoire des idées politiques de Platon à Tocqueville en bref” (2018)

Platon: l’analogie entre l’état et l‘âme -> la justice
Aristote : l’enseignement sur les formes constitutionnelles -> la règne de la moitié comme idéal
Machiavel : la politique comme moyen pour booster son pouvoir
Hobbes : politique comme sécurité de sa vie contre le mort violent
Locke : politique comme sécurité de sa propriété
Rousseau : la volonté générale et la démocratie directe
Les fédéralistes d’Etats-Unis : l’établissement d’un système représentatif
Tocqueville : la démocratie comme despotisme de la majorité

TELECHARGER ICI: L’histoire des idées politiques de Platon à Tocqueville en bref

[PDF] Timo Schmitz: “Tocqueville und die Demokratie in Amerika, Teil 2: Die Gesellschaft der USA und das Problem der Demokratie” (2018)

Sind allgemeine Wahlen immer gut oder können sie auch ein großes Übel hervorbringen? Welche Nachteile haben zu lange oder gar zu kurze Regierungsperioden? Alexis de Tocqueville hat bereits vor 200 Jahren die amerikanische Demokratie untersucht, seine Ergebnisse sind aktueller denn je.

HIER LESEN: Tocqueville und die Demokratie in Amerika, Teil 2

[PDF] Timo Schmitz: “Tocqueville und die Demokratie in Amerika, Teil 1: Analyse der französischen Ständegeschichte und die Rolle der Demokratie” (2018)

Zusammenfassung der Einleitung Tocquevilles Werkes „Über die Demokratie in Amerika“ (Seitenzahlen nach Reclam Nr. 8077).

1) Das Grundprinzip der Gleichheeit und die Unaufhaltsamkeit der Demokratie (S. 15-20)
2) Der Umgang der Obrigkeit und der einfachen Bürger mit der Demokratie sowie Tranformationsmöglichkeiten (S. 21-24)
3) Die  “aktuelle” Situation in Frankreich (S. 25-31)

HIER DOWNLOADEN: Tocqueville und die Demokratie in Amerika – Teil 1

[PDF] Timo Schmitz: “Über die Gleichberechtigung” (2018)

Die Gleichberechtigung von Männern und Frauen ist ein stets aktuelles Thema in unserer Gesellschaft. Einige sprechen von einem Genderwahn und zeigen auf, was schon alles erreicht wurde, um eine Gleichberechtigung herbeizuführen und mahnen daher zur Mäßigung; anderen wiederum kann die Gleichberechtigung gar nicht schnell genug gehen und Frauenquoten sollen her. Das Problem scheint aber ganz wo anders zu liegen, meint Timo Schmitz. Er zeigt auf, dass eine normative Gleichberechtigung sehr instabil ist und lediglich einen gesetzlichen Rahmen bildet. Dagegen schlägt er die Gleichgewichtung, als bewusst-gelebte Emanzipation durch das Wechselspiel zweier Kräfte vor, die durch individuelle Fähigkeiten und Vernunft eines jeden Einzelnen anstelle des Geschlechtes den Ausschlag geben. Daher ist mal der Mann und mal die Frau begünstigt, aber insgesamt soll dies zu einem gesellschaftlichen Gleichgewicht führen.

HIER HERUNTERLADEN: Über die Gleichberechtigung